04 octobre 2011

Primaires au PS et position d'Utopia

Deux prises de position d'Utopia dans le cadre des Primaires au PS

  La régularisation des sans-papiers et la croissance

Régularisation des sans-papiers

Il est temps de considérer enfin les migrations comme une richesse permettant de construire ensemble une société plurielle, fraternelle et plus riche en humanité.

Le Mouvement Utopia se prononce pour une régularisation immédiate de l’ensemble des sans-papiers présents sur le territoire.

Comment construire une identité commune en maintenant un état de clandestinité ?

Le droit universel à la citoyenneté ne peut pas se "conjuguer" avec une régularisation au "cas par cas" au nom d’un "réalisme politique" !

Si l’Espagne et ses 30 millions d’habitants a régularisé 600 000 sans-papiers, la France ne pourrait–elle pas en faire tout autant avec 60 millions d’habitants ?

La Croissance

Utopia se positionne pour une mise en valeur du monde qui ne se réduise pas à la production et à la consommation, et propose de définir de nouvelles boussoles politiques hors des méthodes basées sur la surproduction et le progrès, ainsi que de nouveaux indicateurs de richesse établis sur le partage du bien être, sur l’accès universel aux droits fondamentaux afin de construire un projet ambitieux au service d’une société fraternelle.

Le Parti Socialiste doit se débarrasser du dogme de la croissance !

Notre société n’est pas une entreprise qui aurait simplement à reproduire chaque année un plus gros chiffre d’affaires.N'oublions pas que dans les 20 dernières années, il n'y a eu aucun lien entre la croissance et l'emploi, ni aucun lien entre la croissance et la diminution des inégalités.

 

Posté par utopia13 à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Primaires au PS et position d'Utopia

Nouveau commentaire